Les maladies tropicales négligées

Les maladies tropicales négligées

Photographie: Ana Palacios

Les maladies tropicales négligées (MTN) sont un groupe de maladies infectieuses qui infligent souffrance et handicap chronique à UN MILLIARD de personnes, parmi les populations les plus pauvres du monde.

Les MTN touchent les communautés qui n’ont pas accès aux services de soins, à une hygiène adéquate et à l’eau potable. Autrement dit des communautés qui vivent dans des conditions inhumaines. Ces maladies tropicales, qui figurent parmi les plus graves problèmes du monde, provoquent des défigurations, des handicaps et des amputations et plongent les familles dans un cycle interminable de pauvreté et de maladie.

Près de 1 personne sur 6 dans le monde est atteinte d’une ou de plusieurs des 20 maladies cataloguées comme MTN qui touchent la vie de plus d’un milliard de personnes vivant dans des conditions lamentables, ignorées du reste de l’humanité.

Nos efforts se focalisent sur la lutte contre l’ulcère de Buruli, le pian, la lèpre et la filariose lymphatique, des maladies à l’origine d’une énorme souffrance, car elles provoquent des lésions visibles. Mais ces maladies peuvent se prévenir et, avec un dépistage et un traitement précoce, se soigner.

Actuellement, nous développons notre activité en Côte d’Ivoire, au Ghana, au Bénin et au Togo, quatre pays du Golfe de Guinée où nous sommes présents depuis nos débuts au sein du continent, il y a plus de vingt ans, en 1994. Dans ces pays, nous possédons de l’expérience, des connaissances et de la reconnaissance et nous sommes forts des résultats obtenus pour ce qui a toujours été le grand cheval de bataille d’Anesvad: la lutte contre l’ulcère de Buruli.

Projets intégrés

Dans le domaine de la médecine, la stratégie de lutte varie selon la maladie traitée. Certaines d’entre elles exigent un traitement personnalisé, l’analyse des circonstances de chaque cas et des médicaments ou une opération en fonction du niveau ou de la gravité de la santé du patient. Certaines maladies disposent d’un traitement médical connu et efficace et guérissent avec la prise de médicaments. La maladie de pian appartient à ce second groupe et peut être traitée avec un médicament administré de forme massive aux malades et aux personnes en contact avec eux. Les trois autres maladies avec lesquelles nous travaillons, la lèpre, l’ulcère de Buruli et la filariose lymphatique, appartiennent au premier groupe et exigent une analyse de chaque patient, de ses circonstances spécifiques et du niveau de la maladie, ainsi que d’un traitement personnalisé.

Notre approche, promue par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), se base sur la prise en charge intégrale de ces maladies, avec une analyse du coût, de l’efficacité et de l’impact. Une visite à une communauté nous permet de détecter une maladie concrète, mais aussi d’autres qui ont des caractéristiques en commun, comme c’est le cas de ces trois maladies, qui apparaissent sur la peau.

Aussi, compte tenu de l’impact important de cette stratégie, nous nous centrons sur ces trois maladies, trois des plus terribles MTN cataloguées par l’Organisation Mondiale de la Santé, qui touchent des millions de personnes défavorisées dans le monde.

  • 1.Ulcère de Buruli
    • L’ulcère de Buruli est une infection chronique, qui attaque la peau et les tissus mous, pouvant causer des défigurations permanentes et un handicap.
    • Il est causé par la bactérie Mycobacterium ulceran.
    • Il existe des cas dans 33 pays de climat subtropical. La plupart des pays se situent en Afrique.
    • On ignore encore le mode exact de transmission du Mycobacterium ulcerans, mais on associe sa présence aux eaux sales et stagnantes.
    • Le diagnostic et le traitement précoce sont le seul moyen pour minimiser la morbidité et éviter des handicaps de longue durée.
    • On le combat avec des antibiotiques d’accès gratuit dans les 4 pays.
Les maladies tropicales négligées

Photographie: Ana Palacios

  • 2.Lèpre
    • Il s’agit d’une maladie infectieuse et chronique. C’est la moins infectieuse des maladies transmissibles: le rhume commun est plus contagieux !
    • Elle est causée par la bactérie (Mycobacterium leprae)
    • Annuellement, on détecte en moyenne 200.000 cas
    • Elle se transmet par voie aérienne, par les sécrétions du nez ou de la bouche
    • Son incubation est très lente (jusqu’à 5 ans). L’apparition des symptômes peut tarder jusqu’à 20 ans.
    • Elle affecte la peau, les nerfs, la muqueuse des voies respiratoires supérieures et les yeux
    • Traitement antibiotique effectif et gratuit depuis 1995
  • 3.Pian
    • Maladie infectieuse connue comme framboesia pour l’aspect de ses ulcères
    • Le pian est causé par la bactérie Treponema pallidum pertenue
    • Il se transmet facilement à travers le contact direct avec la peau d’une personne infectée
    • 13 pays endémiques. 100.000 cas par an. 50 millions de personnes nécessitent un traitement
    • En 2012, une équipe de chercheurs d’ISglobal a découvert comment en finir avec la maladie; une seule pastille d’azythromycine, ce que nous prenons dans les pays développés pour soigner les angines, est suffisante pour guérir une personne
    • C’est la deuxième maladie dans l’histoire de l’humanité que l’on peut éradiquer, après la variole
  • 4.Filariose Lymphatique
    • La filariose lymphatique est une infection douloureuse qui peut produire un gonflement anormal de certaines parties du corps et entraîner une invalidité permanente et une stigmatisation sociale.
    • L’infection se produit lorsque les parasites responsables de la maladie, appelés filaires, sont transmis à l’homme par des moustiques. 
    • Les vers vivent en moyenne entre 6 et 8 ans et produisent des millions de larves au cours de leur vie qui circulent dans le sang.
    • Il y a 856 millions de personnes dans 52 pays qui ont besoin d’un traitement prophylactique pour arrêter la propagation de l’infection.
    • En 2000, l’OMS a lancé le Programme mondial pour l’élimination de la filariose lymphatique ; elle prévoit que la maladie sera éliminée en 2020.
    • Les principaux objectifs sont de soulager la souffrance et d’éviter la progression du handicap chez les personnes qui en sont atteintes.

Aidez-nous à éviter cela...

  • 1000 millons de personnes affectées dans le monde
  • Objectifs de l’OMS pour 2020 : contrôler l’ulcère de Buruli, éliminer la lèpre et le filariose lymphatique, et éradiquer le pian

Ici nous l'évitons déjà...

Plus d'opportunités au Ghana
Ghana

Vidéos

LA PEAU DE L’AFRIQUE

Ce que vous pouvez faire

Vous voulez nous aider dans notre lutte contre les maladies négligées?

Je souhaite collaborer

ACCRÉDITATIONS

  • Ongd
  • aecid
  • Diploma a la gestión avanzada
  • Ong acreditada