Des projets solidaires pour promouvoir la santé

La santé sexuelle et de la réproduction La santé maternelle et infantile

Amélioration des soins de santé primaires et prévention de la violence contre les femmes

Zone:
Nicaragua

Durée:
4 ans

Coût:
1.097.799,49 Euros


  • 13.264 adolescentes
    sont formées en vue de réduire le nombre de grossesses

Situation

El Cúa est une région Nicaraguayen dans laquelle existe une participation marginale des gouvernements locaux sur les problèmes de santé sexuelle et la violence de genre.

Notre objectif

Renforcer le travail avec les adolescents et rendre visible les espaces citadins et des organisations de la société civile.

Il y a un grand travail derrière des mouvements communaux pour donner une solution autonome aux problèmes maternels, infantiles et familiaux qui sont considérés comme de la santé publique.

Que faisons-nous ici ?

Nous sommes  dans la deuxième phase du programme qui aide les femmes d’El Cúa en situations de risque et d'exclusion. Nous faisons prendre conscience de l'importance de dénoncer à la police les abus et la violence intrafamiliale, ainsi que prendre conscience de l'importance de la santé sexuelle et reproductive. Nous travaillons aussi la prévention du cancer du col de l'utérus chez les femmes ou de la prostate chez les hommes, ainsi que le diagnostic et le traitement aux personnes avec de très bas revenus qui ne peuvent pas couvrir les frais d’un bon suivi et prose en charge à Managua.

Qui aidons-nous ?
  • 9.795  Enfants et petites filles âgées de moins de 5 ans.
  • 13.264 Adolescents (10-19 ans)
  • 11.777 Femmes en âge Fertile (15-49 años)
  • 2.320 Hommes âgés de plus de 40 ans.

 

Résultats

Les résultats sont très positifs. Nous sommes arrivés à près de 10.000 mineurs de 5 ans. En ce qui concerne les adolescents, on a réussi à sensibiliser plus de 13.000 d'eux, un chiffre très important pour nous. Concernant les femmes, nous avons aidé à près de 12.000 en âge fertile et les campagnes entre la population masculine adulte ont aussi donné de bons résultats, rien de moins que plus de 2.300 hommes prenant conscience  des questions de santé et d'égalité.

Amada López (Anesvad Nicaragua)

“Nous désirons garantir le Droit à la santé des femmes et qu'elles brisent leur silence pour une vie sans violence”

Que pouvez-vous faire

Vous pouvez nous aider à changer cela et à défendre le Droit à la santé. Vous avez plusieurs façons de le faire.

Je souhaite collaborer