Des projets solidaires pour promouvoir la santé

Reconstruire la vie en Côte d'Ivoire

Zone:
Côte d’Ivoire

Durée:
12 mois

Coût:
291.857,62 € Euros

  • 0,4
    Indice de Dévelopement Humain (IDH)
  • 83
    Taux de mortalité infantile
  • 62%
    pauvresse dans les zones rurales
Situation

Le Département de Béoumi fut occupé par les rebelles pendant les dix ans que le conflit de la Côte d'Ivoire (2002-2011) a duré. Les structures sanitaires de la zone se trouvent dans un état ruineux après avoir été abandonnées durant tant de temps et beaucoup de l’équipement a été volé ou détruit. Le personnel sanitaire est insuffisant et il existe seulement un service de protection de la santé maternelle - infantile dans tout le district sanitaire. Les femmes et les enfants subissent fortement cette situation. Las maladies come l'ulcère de Buruli ou la Lèpre sont dificiles à combattre dans ces conditions.

Notre objectif

Améliorer la santé des mères et de leurs fils et petites filles  de moins de cinq ans de 40 communautés du Département. En 2007 deux femmes mouraient chaque 3 heures par des causes relatives à l'accouchement et la mortalité maternelle  a augmenté au cours des dernières années en arrivant en 2012 à 614 pour 100.000 humains vivants. De plus, pour obtenir cet objectif  et pour réduire les morts maternelles est prioritaire d’améliorer les infrastructures sanitaires, encore déficientes aujourd'hui, et redoubler d’efforts dans une éducation et une formation de personnel sanitaire.

Nous allons focaliser sur l'importance de la detection précoce de maladies comme l'úlcère de Buruli et la lèpre.

Nous allons améliorer les séssions de sensibilisation et l'information que les populations les plus afféctées ont sur ces deux maladies.

Que faisons-nous ici ?

Nous centrerons nos efforts sur l’amélioration et la consolidation  des capacités des personnes auxquelles le projet est dirigé, des mères et des personnes des communautés identifiées; en plus de travailler étroitement avec qui exercent des responsabilités dans la gestion des services sanitaires.

Pour réussir à aborder la Santé Maternel Infantile d'une manière intégrale,  la stratégie Attention Intégrée de Maladies Prevalentes de l'Enfance (AIEPI) será développée :

· Améliorations des infrastructures et de l’équipement de 8 centres de santé du District.

· Renforcement des capacités du personnel sanitaire grâce aux formations, actions de sensibilisation, création de comités de gestion de la santé, etc.. ·

· Promotion des pratiques familiales et communautaires en matière de santé par des formations, focus groups, des actions de sensibilisation, etc..

Qui aidons-nous ?

Les femmes, les enfants et les petites filles sont les victimes principales de cette situation. Avec ce projet nous travaillerons principalement avec femmes en âge de procréer et avec des enfants et des petites filles de moins de cinq ans des zones d'influence des cinq centres de santé sélectionnés du District sanitaire.

De plus, le personnel sanitaire du district et les comités de Gestion  Santé se trouveront aussi impliqués.

Résultats

Nous avons réussi à réhabiliter les infrastructures pour garantir l'attention sanitaire de  qualité en centres de santé du district. Avec ceux-ci, le taux de fréquentation des centres a augmenté de 31 % à 41,16 %. Presque 94 % des femmes ont assisté à toutes les consultations prénatales ce qui suppose une avance dans le contrôle des grossesses jusqu'à présent non obtenu.

D'un autre côté, la formation et la sensibilisation proposées ont été réalisées et l'engagement des comités de gestion avec le projet est absolu.

Eguzkiñe Muñoz (Département de Projets)

“Lorsque l'on plonge dans le pays ont se rend compte de l'enorme contraste entre la richesse de quelques-uns et l'appauvrissement de la grande majorité”

Ce que vous pouvez faire

Vous voulez nous aider dans notre lutte contre les maladies négligées?

Je souhaite collaborer